Plusieurs critères sont à prendre en considération lors du choix d’un cours de yoga :

  • Le style de yoga pratiqué, selon que vous cherchiez une pratique plutôt dynamique, relaxante, méditative ou plutôt spirituelle.
  • Le « feeling » avec le professeur de yoga. Même si vous choisissez un certain type de yoga, vous ne retrouverez pas la même chose d’un cours à un autre. Chaque professeur a son style d’enseignement en fonction de sa personnalité, de son expérience, de ses formations, etc. Alors essayez plusieurs professeurs et continuez à tester même si un cours ne vous a pas trop plu.
  • Si vous avez un problème de santé spécifique, préférez un cours de yoga thérapeutique.

Le yoga classique tel que défini par le sage Patanjali, dans ses Yoga sutras, est un processus de développement spirituel en huit étapes (ou 8 membres appelés ashtanga). Les deux premières étapes sont les disciplines éthiques (yamas et nyamas). Puis viennent des postures (asanas) et des exercices de respiration (pranayama). Les quatre dernières étapes sont des stades méditatifs: le contrôle du sens (prathyara), la concentration (dharana), la méditation (dhyana) et la réalisation du Soi (samadhi). Initialement, le but de la pratique du yoga est de méditer afin de faire l’expérience de sa propre nature essentielle.

Aujourd’hui, la plupart des personnes qui pratiquent le yoga sont dans la troisième étape, celle des asanas, des postures physiques. Le Hatha Yoga est le style de yoga le plus répandu, duquel découlent tous les autres types de yoga que l’on retrouve en occident. Le terme « Hatha yoga » englobe tous les types de yoga physiques, un peu comme la « danse » qui regroupe la danse classique, la salsa, le modern-jazz,… Les écoles de Hatha Yoga les plus répandues suivent la lignée de grand maîtres comme Sivananda et Krishnamacharya qui ont eu de nombreux élèves, qui ont ensuite développés leur propre style. Parmi ces nombreux styles, voici les plus populaires:

Hatha Yoga 

Le mot « Ha-Tha » signifie symboliquement l’union de la lune et du soleil, des énergies opposées, de la dualité. C’est une discipline physique qui se concentre principalement sur les postures et le souffle pour purifier le corps et fournir la force physique nécessaire pour de longues méditations. En général, les cours se composent de postures de yoga, d’exercices de respiration et d’une relaxation finale. Des techniques de concentration et méditation peuvent faire partie du cours. Les séances de yoga varient selon le professeur, les enchaînements sont plutôt lents à part la salutation au soleil et les postures statiques, maintenues assez longtemps.

Le Hatha yoga convient à tout le monde, et à tous les niveaux avec un apprentissage à son rythme, des postures plus avancées. C’est une pratique assez douce, non compétitive qui vise à maintenir une bonne vitalité et santé à tout age. Parfait pour les débutants, il permet d’assimiler les postures et d’apprendre à lier la respiration au mouvement, qui sont les bases du yoga. Le Hatha yoga correspond à ceux qui souhaitent être plus calme, éliminer leur stress, améliorer leur souplesse et retrouver leur énergie.

Sivananda (global, spirituel)

Parmi les écoles de Hatha yoga, Swami Sivananda (swami signifie moine), est le plus connu. C’est un médecin de Rishikesh, en Inde, qui a enseigné à ses disciples à « servir, aimer, donner, purifier, méditer, réaliser ». Ses nombreux écrits sont très inspirants, vous pouvez en trouver en anglais gratuitement sur ce site.

En 1957, son disciple Swami Vishnudevananda présente ces enseignements à un public occidental et fonde les centres internationaux de Sivananda Yoga Vedanta. La pratique de Hatha yoga met l’accent sur la salutation au soleil et 12 postures de base pour accroître la force et la flexibilité de la colonne vertébrale. Le chant, le pranayama et la méditation sont également inclus. Le Yoga Sivananda s’adresse à ceux pour qui l’aspect philosophique et spirituel est important.

Un autre célèbre disciple de Sivananda, Swami Satyananda, a aussi popularisé le yoga en Occident et a créé la Bihar School of yoga qui a publié de nombreux livres de yoga de référence. Les pratiques de Hatha yoga s’inspirent du tantra yoga. C’est Swami Satyananda qui a développé le Yoga Nidra. Cette technique de relaxation profonde se base sur des exercices de respiration et de visualisation qui facilite un état de lâcher prise profond et touche aux sphères de l’inconscient. Il améliore le sommeil, la connaissance de soi et amène un mental plus serein. La sophrologie s’en est d’ailleurs inspirée.

Yoga Ashtanga (athlétique, physique +++)

A l’origine, l’Ashtanga Yoga a été mis au point pour les jeunes hommes (jusqu’à 25 ans) par K. Pattabhi Jois, élève de Krishnamacharya à Mysore, en Inde. Son système est basé sur six séries séquentielles d’asanas qui augmentent en difficulté. Avant de passer à la série suivante, il est essentiel d’avoir une parfaite maîtrise de la série. En classe, les séries s’enchaînent rapidement, et les postures sont coordonnées avec une respiration particulière (Ujjayi). Les séries sont fixes et ne changent jamais. Soyez prêt à transpirer. Le Yoga Ashtanga est un style de yoga vigoureux qui demande une bonne condition physique, il convient aux jeunes, aux sportifs et à ceux qui recherchent une activité physique intense.

Vinyasa Yoga (pour les sportifs, dynamique ++)

Type de yoga très populaire en Occident, le Vinyasa, appelé parfois flow yoga, est une version adoucie, plus libre et plus accessible de l’Ashtanga yoga traditionnel. C’est une séquence dynamique où les positions s’enchaînent de façon fluide au rythme de la respiration. Cette pratique est assez physique, elle convient mieux aux personnes ayant un niveau intermédiaire et qui sont à la recherche d’un yoga tonique et créatif.

Yin yoga (passif et méditatif)

Inspiré de la médecine chinoise, le Yin yoga est un yoga lent où les postures sont tenues près de 5 minutes pour étirer les tissus conjonctifs (ligaments, tendons…) et activer les méridiens d’énergie dans le corps. Au moyen de couvertures, de briques, de polochons, le pratiquant s’installe « confortablement » dans la posture. Le challenge est de rester immobile dans la posture. Le Yin yoga vise à cultiver le silence intérieur et le lâcher-prise invitant à des moments de méditation. C’est un excellent complément à d’autres formes plus actives de yoga, comme le Vinyasa, pour se détendre en profondeur. Il est accessible à tous, mais nécessite force mentale et patience.

Yoga Iyengar (précision, rigueur, physique ++)

Le grand maître Iyengar fut élève de Krishnamacharya pendant sa jeunesse. Le yoga Iyengar met l’accent sur le placement, l’alignement du corps et la précision des postures. Les poses sont maintenues pendant un certain temps. La spécificité et la créativité d’Iyengar est l’utilisation d’accessoires, comme des sangles, des chaises, des blocs et des couvertures, pour s’adapter aux débutants et à ceux peu flexibles. Les accessoires permettent aussi de répondre à des besoins spéciaux tels que les blessures ou les déséquilibres structurels. Il est accessible à tous, par niveaux (de débutants à expérimentés), il convient aux perfectionnistes et à ceux qui aiment des professeurs stricts sur la précision des postures.

Dérivé d’Iyengar, le Restorative Yoga, est plus relaxant, les postures sont tenues longtemps jusqu’à 20 minutes.

Bikram (pour les sportifs, physique +++)

Ce yoga se pratique dans une salle humide chauffée à 40°, effet de type sauna. La sueur aide à éliminer les toxines hors du corps. La chaleur favorise la souplesse et la perte de poids. Les salles sont souvent pleines, une douche est nécessaire à la fin de la séance. Son fondateur Bikram Choudhury a séquencé une série de 26 postures hatha traditionnelles qui est toujours la même à chaque cours. Il est réservé à des personnes en excellente condition physique et déconseillé aux personnes cardiaques.

Power Yoga (pour les sportifs, physique +++)

Le Power Yoga a été développé aux États-Unis à partir du Yoga Asthanga afin de le rendre plus accessible aux étudiants occidentaux tout en gardant l’intensité physique. Les séquences ne sont pas fixes, les cours varient. La popularité de Power Yoga s’est propagée aux clubs de fitness, il convient aux sportifs et athlètes. A la différence du Vinyasa, les postures du Power yoga sont tenues plus longtemps et cherchent un renforcement musculaire. Il y a un moins d’attention à la respiration et aux mouvements fluides comme dans le Vinyasa.
A ne pas confondre avec le Hot Power Yoga qui se pratique dans des salles chauffées à 30° dans l’esprit du Bikram Yoga, où les séquences sont toutefois non figées, de type Vinyasa.

Kundalini Yoga (physique ++, énergétique et spirituel)

Issu du tantra, il est longtemps resté un secret étroitement surveillé et pratiqué seulement par quelques-uns. En 1969, Yogi Bhajan décide de changer cette tradition en amenant le yoga Kundalini en occident. La Kundalini désigne une énergie primordiale située à la base de la colonne vertébrale. Les praticiens se concentrent sur l’éveil de l’énergie, cherche à l’élever vers le haut à travers les sept chakras, à la maîtriser, et ainsi à élever sa conscience et exploiter son potentiel. La séance est composée de postures dynamiques à un rythme soutenu, de techniques du souffle, de récitations de mantras, de chants et des méditations. Ce yoga est adapté à des élèves en bonne condition physique.

Ananda Yoga (énergétique, spirituel)

C’est un Hatha yoga classique doux développé par Swami Kriyananda aux USA dans les années 60. Swami Kriyananda s’est formé avec le maître Paramhansa Yogananda, auteur du célèbre livre Autobiography of a Yogi. Une des spécificités est de maintenir les postures en répétant des affirmations silencieuses. Les cours se concentrent également sur l’alignement, et les exercices respiratoires contrôlés pour faciliter la conscience de soi. Ananda yoga convient à ceux qui aspirent à des objectifs plus élevés de croissance spirituelle tout en libérant les tensions du corps.

Kriya Yoga (pratique, spirituel)

Le Kriya Yoga fût ravivé par le grand maître Babaji en Inde. Cette forme de yoga représente une synthèse des enseignements traditionnels. Il comprend un ensemble de 144 Kriyas ou « nettoyages », regroupés en 5 phases ou catégories. Il rassemble les techniques corporelles ou énergétiques du Hatha yoga, de la Kundalini yoga, et du Tantra yoga. L’accent est mis sur la pratique, l’effort, la persévérance et le travail sur soi. Le but étant l’union de l’être à la Réalité Absolue par la réalisation de Soi.

Conclusion

Aujourd’hui les cours de yoga offrent essentiellement des exercices physiques et quelques pratiques respiratoires. Ils se sont allégés de l’aspect méditatif et plus spirituel des voies traditionnelles. Avant de s’occidentaliser, le yoga en Inde repose sur quatre voies traditionnelles de yoga (appelées marga) qui amènent à la réalisation de soi et à la libération:

  • Bhakti yoga, ou le yoga de la dévotion, il repose sur les chants et la dévotion, le plus populaire en Inde
  • Karma yoga, ou yoga de l’action désintéressée et du service, il est basé sur les écrits de la Bhagavad-Gîtâ
  • Jnana yoga, ou yoga de la connaissance, il passe par l’introspection et la discrimination (réservé aux pratiquants avancés)
  • Raja yoga, ou le yoga royal, le plus complet, il repose sur les huit principes (ashtanga) de Patanjali. Il comprend les 3 yoga précédents (Bhakti, Karma et Jnana) et le Hatha yoga.

Selon ce que vous recherchez, vous vous orienterez vers l’une ou l’autre forme de yoga, qu’il soit traditionnel ou moderne, en sachant que le hatha yoga est la forme la plus répandue en Occident. A I Feel Good, c’est un mélange de Hatha yoga, Vinyasa et Iyengar qui est pratiqué. Pour des séances individuelles ou collectives, prenez contact, merci.

A lire également sur le blog:

Recevez gratuitement un audio de relaxation

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez d autres surprises!

Merci de votre inscription!